Thursday, 20 September 2018

S SOCIETE

Saturday, 17 February 2018 20:02

Programme de Réparation : Le HCRRUN fait le point et annonce de nouvelles orientations

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale(HCRRUN) était face à la presse ce vendredi 16 février 2018, à Lomé. Une occasion pour l’institution de faire le point sur ses activités d’indemnisations et annoncer les nouvelles orientations  de ce programme de réparation.

Selon la Présidente du HCRRUN, Mme Awa NANA-DABOYA, lors de la première phase d’indemnisation qui a eu lieu courant décembre 2017, 67 victimes sur 137 identifiées à partir de la base de données léguée par la CVJR, ont été prises en charge par le     HCRRUN. « Lorsqu’on se réfère aux difficultés qu’il a fallu pour vaincre ou parvenir à ce résultat, l’on doit rendre légitimement grâce à Dieu », a indiqué la Présidente du HCRRUN.

Cette première phase de décembre 2017 a été selon les premiers responsables du HCRRUN une phase expérimentale, en ce sens qu’elle a mis en lumière « des réalités insoupçonnées qui constituent pour le HCRRUN des leçons inestimables apprises pour la suite de sa mission ».

A cet effet, le HCRRUN a donc décidé de donner une nouvelle orientation à sa stratégie de prise en charge des victimes. « Ainsi,  et pour plus de cohérence dans notre action, nous avons décidé, qu’après les victimes vulnérables de 2005, nous poursuivrons avec la prise en charge de toutes les autres victimes vulnérables de la période 1958-1989 et 250 personnes pour la période 1990-2004 », a déclaré la présidente du HCRRUN à la presse.

Faut-il le souligner,  le HCRRUN a repris depuis le 12 février 2018, dans ses locaux mêmes, ses activités de prises en charge psycho-médicale et d’indemnisation. « A l’issue de cette première semaine, 21 victimes du pôle de la Maritime et plus exactement de Lomé-Commune ont reçu leurs indemnisations après avoir été examinées et soignées par le collège des Médecins », a indiqué Mme Awa NANA-DABOYA. « Nous continuerons le lundi 19 février avec 20 autres victimes pour la semaine du 19 au 23 février. Pour terminer du 26 février au 02 mars 2018 avec 29 autres victimes et boucler ainsi la phase des victimes vulnérables de la période de 2005 », a-t-elle indiqué.

En ce qui concerne la prise en charge psycho médicale des victimes, huit (8) spécialités à savoir la psychologie, la chirurgie générale, l’ophtalmologie, la neurologie, la stomatologie, l’urologie, la gynécologie, la médecine interne ont été retenus. « A ce jour, nous avons consulté 88 victimes dont 67 pour les régions savanes, Kara, centrale, plateaux et maritime et 21 pour la région de Lomé commune qui doit poursuivre son cours la semaine prochaine. Au total 142 ordonnances sont délivrées », a expliqué Docteur Michel KODOM.  A cela s’ajoute, des prestations spéciales  entre autres des opérations chirurgicales d’hernie, des opérations de cataractes, des suivis psychologique et neurologique.

Du côté des victimes, les prestations du HCRRUN ont été satisfaisantes. « L’accueil qui nous est réservé à notre arrivé, les échanges avec les différents prestataires ainsi que les divers traitements nous ont donnés une satisfaction totale », a confié une victime.

Il est à souligner qu’au total, une somme de cent cinquante-quatre million neuf-cents quatre-vingt milles (154 980 000) a été utilisée par le HCRRUN pour l’indemnisation financière et psycho médicale des quatre-vingt-huit (88) victimes déja consultées.

En outre, il faut noter que, cette conférence de presse a permis également de présenter aux médias le nouveau siège du  HCCRUN qui a d’ailleurs abrité la conférence de presse. En effet le  HCRRUN  se loge désormais au Cité OUA en face de siège de la cour constitutionnelle.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook