Tuesday, 20 October 2020
Tuesday, 28 April 2020 04:35

COVID-19 : A Lomé, un long mur rentre dans la bataille (Reportage)

Du street art pour sensibiliser contre le mal du siècle qui met les humains en cage : le coronavirus. A Lomé, plus précisément dans le quartier Kodjoviakopé (à l’ouest du centre-ville), un mur est réquisitionné par un collectif de jeunes graffeurs, connu sous le nom de « Logone graff crew», qui mettent bénévolement leur talent au profit de la lutte anti-Covid19.

Tous les moyens sont bons pour combattre l’ennemi du moment. Ces artistes rappellent avec leurs fresques que le respect des gestes barrières est une affaire de tous.

Nous sommes sur le boulevard circulaire, non loin du siège de l’Union togolaise de banque (UTB). Dans les environs, une peinture murale artistique au style réaliste retient l’attention. On y lit « La terre est souffrante ». A droite de l’écriture artistique, on voit une jeune dame au regard sérieux portant un masque de protection artisanal, comme quoi, l’heure est grave. Plus expressif, le mot  « Pandémie » y est écrit en lettrage avec une tête sur le « I » représentant le virus. Tout au long du mur, presque tous les gestes barrières sont peints en dessin. On observe un homme en train d’éternuer  dans le creux du  coude, deux mains qui se lavent  ainsi qu’une boîte de gel hydro alcoolique à côté.

 A pied, à moto ou en voiture ces images frappent et font ralentir les curieux.  « C’est bien beau. J’ai aimé cette façon de faire la sensibilisation », exprime un passant. « Cela montre que le mal est réel. Même en passant dans la rue,  des murs te le rappellent. C’est dire qu’il faut adopter les bons comportements », ajoute un autre.

 A part la qualité remarquable du travail et le choix ou l’association utile des couleurs, c’est le brassage de l’art moderne avec l’actualité qui frappe tout d’un coup, la sensibilité de l’humain.  Une œuvre de trois artistes graffeurs.

Contacté, Patriote, le cadet de l’équipe explique qu’en ce moment où la Covid19 est en guerre contre toute l’humanité, chacun doit utiliser son savoir-faire pour éveiller les consciences. « Ce qu’on sait faire, c’est le graff  et cela se passe dans la rue.  Par ce moyen, on sensibilise la population à observer les mesures barrières», explique-t-il. 

De son côté, Trez, le plus âgé affirme qu’à travers le dessin, l’art touche vite la population en général et  la jeunesse en particulier. Même son de cloche chez «  Action », le troisième. « Le graffiti est un excellent moyen de sensibilisation », renchérit-il.

Le trio saisit cette occasion pour appeler les bonnes volontés à les soutenir afin de reproduire l’œuvre dans d’autres quartiers de Lomé et dans d’autres villes à l’intérieur du pays. Le projet est retenu dans le cadre du Hackaton #TousContreCorona financé par la GIZ et partenaires. L’initiative va être  répliquée dans d’autres coins de la capitale.

Ces artistes font  partie en réalité de la panoplie d’acteurs qui œuvrent dans la sensibilisation contre la Covid-19 au Togo. Des hommes et femmes de la société civile, des professionnels de la santé, journalistes…s’activent chaque jour depuis l’apparition du premier cas positif au coronavirus signalé le 06 mars 2020 au Togo pour sensibiliser les populations à adopter les mesures barrières pour se mettre à l’abri de la pandémie.

Malheureusement le constat est  déplorable. D’Adidogomé à Kodjoviakopé en passant par Nyékonakpoè, peu de gens respecte les mesures barrières. On voit des jeunes sans masques ou masques accrochés au menton, on voit des jeunes joués au foot dans les quartiers, des enfants s’agglutiner à longueur de journée…..Or selon les spécialistes, seuls le respect des mesures barrières peut permettre de vaincre le mal. A en croire, Dr Ihou Wateba, infectiologue et responsable de la prise en charge des malades de Covid-19 au CHR Lomé-commune, en l’absence de traitement, la meilleure des protections est de respecter les mesures barrières.

Au soir du lundi 20 avril 2020, un peu plus d'un mois après la découverte du 1er cas, le Togo enregistre 84 cas confirmés au coronavirus avec 25 cas actifs et  6 décès. Vu la propagation fulgurante de la pandémie dans le pays, la population est  invitée au respect scrupuleux des mesures barrières.

·         Se laver fréquemment les mains

Se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon tue le virus. La contamination du coronavirus, explique prof Djibril Mohaman, médecin-colonel et coordonnateur de la cellule nationale de gestion de la riposte contre la Covid-19, passe par les voies aériennes supérieures notamment le nez et la bouche.  « Très constamment on a tendance à amener les mains vers la bouche et le nez. C’est pour cela qu’il faut laver les mains, enlever éventuellement le virus. En ce moment on n’apporte pas le virus quand on amène les mains à ces parties du corps », explique-t-il.

·         Éviter les contacts proches

Ils sont nombreux ces jeunes et adultes qui banalisent encore l’existence de la maladie malgré la publication régulière des chiffres par le gouvernement sur son site officiel dédié à cela. L’infectiologue, Prof Ihou Wateb, responsable de la prise en charge des malades de Covid-19 au CHR Lomé-commune dit être sidéré quand il entend des gens disent que le coronavirus au Togo est une situation inventée alors qu’au même moment la situation ne fait qu’évoluer. Face à ce constat, le médecin rappelle qu’en matière du coronavirus, « le grand danger devant soi c’est l’autre » dont on ne sait pas exactement son statut.  « Il faut craindre tout le monde. Il faut voir en chaque personne que vous côtoyez un cas probable de Covid-19 qui peut vous infecter. Si chacun vit la chose ainsi nous allons suffisamment nous méfier et le mal va s’éloigner de nous », conseille l’infectiologue. Ce raisonnement de l’infectiologue est fondé dans la mesures où les porteurs du virus peuvent présenter des symptômes ou non.

·         Respecter les règles d’hygiène respiratoire

Les experts conseillent de se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement. Après cela, jeter le mouchoir immédiatement dans une poubelle fermée et se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement, conseillent-ils, permet d’éviter la propagation des virus et autres agents pathogènes.

·         Portez correctement  le cache-nez dès qu’on n’est pas seul et hors de chez soi

Avec un masque buccal, vous couvrez votre nez et votre bouche. Lorsque vous éternuez, toussez ou parlez, des gouttelettes sont diffusées. Le masque les retient : vous évitez donc de contaminer une autre personne. Le port du masque est donc surtout utile pour se protéger et protéger les autres.

Pour ceux qui voudraient utiliser un masque en tissu pour aller travailler, l'Afnor préconise de porter un masque toutes les quatre heures, soit environ 3 masques par jour. Il faut les mettre et les enlever avec les mains propres, ne pas toucher l'avant du masque durant son usage et le retirer par l'arrière. Les masques pharmaceutiques sont utilisés qu’une seule fois ; ceux en tissu sont réutilisables à condition de les laver et les séchés.

Au demeurant, il faut éviter de faire recours à des traitements traditionnels ou à l’automédication. En cas de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires il faut appeler le « 111 » et suivre les indicatifs. L’appel est gratuit !

Lutte contre le coronavirus : une affaire de tous

La lutte contre le COVID-19, souligne Dr Gilbert Tsolenyanu,  secrétaire général du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) relève plus de l'instinct de survie que de la défiance. « Soyons individuellement responsables pour nous sauver collectivement. La vie de l'autre, sa survie dépend de moi », a conseillé de docteur. L’appel est ainsi lancé à une prise de conscience individuelle et collective.

 

5 choses simples à faire pour éviter le coronavirus et protéger vos voisins

  • Restez à la maison si vous êtes malade
  • Lavez-vous régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique
  • Gardez une distance d’1,5 mètre avec les autres personnes
  • Voyez maximum 5 personnes, de préférence à l’extérieur
  • Portez un masque dans les lieux publics très fréquentés.

Atha ASSAN

Last modified on Thursday, 24 September 2020 09:10

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook