Tuesday, 25 September 2018

S SPORT

Tuesday, 11 September 2018 18:00

Réponse sèche d’un membre de la FTF à la télévision nationale

Logo de la FTF Logo de la FTF Photo crédit : TV-Direct.fr

Le responsable sport au niveau de la télévision nationale (TVT), Alfred Kolani, a fait une sortie médiatique lundi, au lendemain du match Togo-Bénin, où il accusait la Fédération Togolaise de Football (FTF) d’être responsable de la non diffusion du match Togo-Bénin sur le plan national. Comme du berger à la bergère, la FTF n’a pas tardé pour recadrer notre confrère de la télévision nationale.

Reçu ce mardi 11 septembre sur la même radio et dans la même émission que Alfred Kolani, Hervé Agbodan, responsable juridique à la FTF,  indique que la Fédération ne se retrouve pas dans l’accusation portée par la télévision nationale. « Il faut remonter dans le processus des droits marketing TV. C’est un droit qui appartient à la Fédération et non à la TVT. Des droits concéder par la Confédération Africaine de Football à la FTF », précise le responsable juridique à la Fédération Togolaise de Football.

Selon Hervé Agbodan, nos confrères de la télévision nationale n’ont pas exprimé tôt le désir de diffuser le match Togo-Bénin en clair. « Le courrier envoyé à la FTF précise que le seul moyen dont dispose la TVT pour diffuser ce match pour tous les Togolais est de la faire sur satellite. Et c’est là où nous leur avons signifié que suivant notre convention avec la CAF, le match que nous avons, vous ne pouvez pas le diffuser sur satellite mais en clair. Nous leur prions de se conformer à ces recommandations », renseigne Hervé Agbodan.

Maintenant, poursuit le membre de la FTF, si la TVT, entre temps a changé d’avis, elle devait envoyer un autre courrier. « On n’a pas eu de courrier de la TVT nous disant qu’ils veulent faire le match en clair et de leur éclairer sur les conditions. Pourquoi un service digne de ce nom, une télévision nationale, doit attendre le 04 septembre pour commencer par préparer un match qui se joue dans trois jours . Il y a un problème », souligne Hervé Agbogan, responsable juridique à la FTF.

En outre, le membre de la FTF fait  savoir que quand la Fédération sous-traite le match à une société, cela lui coûte 81000 dollars. « C’est notre obligation de fournir le match sous satellite à la CAF. Maintenant que notre télévision nationale n’a pas les moyens de produire et de mettre le match sur satellite, la CAF va chercher une agence et enlève de nos avoirs la somme de 81000 dollars  par match », informe Hervé Agbodan.

La FTF est libre d’accorder le droit de diffusion à qui elle veut au niveau national, selon Hervé Agbodan.

C’est  notre droit et nous pouvons l’accorder à qui nous voulons. « Ils doivent négocier. La TVT doit devoir sortir de son coquille. Il y a beaucoup de télévisions maintenant au Togo, qui couvrent mieux le pays que la TVT. Nous pouvons choisir la télévision hôte et cela peut être la TVT ou une autre télévision au niveau national. Les choses ont changé. La TVT s’est pris tardivement », clarifie Hervé Agbodan.

Concernant la réticence de la FTF à traiter le courrier envoyé par la TVT, le responsable juridique à la Fédération Togolaise de Football souligne que la ‘’chaîne mère’’ ne s’est pas vite levée.  « Si vous voulez diffuser un match de telle envergure on se prend tôt, un an avant. Pourquoi se sont-ils réveillés le 29 août », s’est-il interrogé.

Par ailleurs, Hervé Agbodan, précise que la TVT n’est pas en mesure de diffuser le match sur satellite. « Les conventions avec la CAF ne le permettent pas. Ils doivent revernir s’ils ont changé de décision. Ils ne doivent pas aller déposer leur matériel sur le terrain.  Alfred Kolani m’a appelé samedi à la veille du match pour m’informer qu’ils veulent diffuser le match en clair. Et c’est trop tard. Les vendredis et les samedis, c’est le week-end au Caire (Egypte), siège de la CAF. C’était clair dès le départ que nous n’avons pas de diffuseur hôte. Malgré cela, j’ai pu contacter une responsable au niveau de la CAF qui a envoyé le formulaire que la TVT doit remplir. Ils ont eu un problème de connexion au niveau de la Télévision nationale, et je n’ai pas reçu le fichier à temps. Je me suis obligé de demander un envoi par Wathsapp vers 14 heures (le jour du match). J’ai recomposé le dossier et je l’ai envoyé à la CAF », rapporte le membre de la FTF.

S’ils n’ont eu pas le Ok finalement pour diffuser le match, informe Hervé Agbogan,  il se pourrait aussi qu’ils ont eu un souci avec Lagardère Sport. Aussi, ajoute-t-il, quand ils diffusent en clair et qu’il y a piraterie,  les amendes c’est la Fédération qui les récolte.

Atha Assan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Last modified on Wednesday, 12 September 2018 04:56

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook