Saturday, 23 June 2018

S SUCCES STORIES

Saturday, 26 May 2018 17:46

AfricaCoworkers au Togo: une success story qui démarre par une panne sèche

Le Coordonnateur d’AfricaCowokers, Tchably Mipagyendou Dieudonné (à gauche) et l’attaché de programme au Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest, Agossou, Honfo (A droite) lors de l'inauguration , assis sur des sièges confectionnés à base d'objets de récupération par une startup logé à AfricaCowokers. Au fond, le chairman de la cérémonie tout heureux. Le Coordonnateur d’AfricaCowokers, Tchably Mipagyendou Dieudonné (à gauche) et l’attaché de programme au Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest, Agossou, Honfo (A droite) lors de l'inauguration , assis sur des sièges confectionnés à base d'objets de récupération par une startup logé à AfricaCowokers. Au fond, le chairman de la cérémonie tout heureux. Photo crédit: Eric Le Braz pour Togotopnews

Le centre AfricaCoworkers au Togo a été inauguré le 25 mai 2018 pour le grand bonheur de dizaines de jeunes détenteurs de startup.  L’une des grandes révélations de cette cérémonie, c’est la belle histoire cachée derrière l’acquisition du local.

La ville de Lomé grouille de vie par une belle soirée en période de mousson.  Dans le vacarme des klaxons, deux jeunes trainent leur moto au niveau du carrefour Donou,  à la périphérie ouest de la capitale togolaise.

Les jeunes lassés par une journée passée entre amis n’émeuvent personne. On est à mille lieux d’imaginer qu’une histoire de succès se trame alors que les deux gars  trainent leur engin.

 L’aventure  du  nouveau centre convivial AfricaCoworkers,  en réalité, se déclenche  ce jour   où les deux jeunes dont Tchably Mipagyendou Dieudoné arrivent  aux encablures du carrefour Donou. Un appartement en location déclenche un déclic chez les jeunes même s’ils  n’avaient pas les moyens requis.   «  A l’époque, nous étions dans une location plus modeste et on nous chassait pour retard de loyers. On revenait d’une soirée, on n’avait que 500 F dans la poche et notre moto était tombée en panne sèche. On était obligé de trainer la moto et arrivé au niveau de Carrefour Donou, on a vu que cet appartement était à louer. On y est entré et on a trouvé un Monsieur qui nous a dit que pour y entrer, on devrait payer d’avance 1.200.000  Cfa», raconte Tchably Mipagyendou Dieudoné  .

Les jeunes ont rassuré le locateur de prendre le local et de payer dans deux semaines mais, l’échéance passée, ils n’ont pas honoré leur engagement, ce qui leur a valu une convocation au commissariat comme ils s’y étaient engagés. Le groupe de Tchably Mipagyendou n’a pas pour autant baissé les bras avec une confiance frisant la folie. « Nous leur avons donné à nouveau une assurance  de payer le local au bout d’une semaine. Avant terme, nous avons eu un marché à 1.200. 000 Cfa et nous sommes venus payer. Voilà comment nous avons acquis cette villa», se souvient Tchably Mipagyendou Coordonnateur de AfricaCoworkers.

Coupure symbolique du ruban par le Coordonnateur d’AfricaCowokers Tchably Mipagyendou Dieudonné (à gauche) et l’attaché de programme au Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest Agossou, Honfo (A droite) lors de l'inauguration  (Photo crédit: Germain DOUBIDJI Togotopnews)

Le vendredi 25 mai 2018 où  Tchably Mipagyendou témoigne,  l’espace est archicomble et l’atmosphère conviviale et bon enfant.  Le Coordonnateur d’AfricaCowokers, se livre à cœur ouvert pour expliquer  l’évènement du jour. « Aujourd’hui c’est l’inauguration symbolique  d’AfricaCowokers qui est le premier espace coworking du Togo qui accueille 20 startups et qui est toujours ouvert à d’autres jeunes entrepreneurs qui veulent démarrer leur idée d’entreprise sans se perdre dans des détails », confie Tchably Mipagyendou  qui ajoute que dans ce centre l’entrepreneur a accès entre autre à un espace de travail équipé, de la connexion wifi.

Le centre en fait,   s’est métamorphosé avec l’aide de l’Organisation Internationale de Francophonie qui apporte  un coup de pouce  décisif à AfricaCowokers. Le contexte du soutien est expliqué par  l’attaché de programme au Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest, Agossou Honfo : « Depuis 2015, l’organisation internationale de la Francophonie met en œuvre un programme fédérateur  de promotion de l’entreprenariat des jeunes en Afrique subsaharienne francophone. L’objectif de ce programme est simple : c’est d’accompagner les jeunes, qui ont des potentialités d’impacter l’environnement mais aussi  de créer des emplois ».

Le chargé de programme informe qu’au Togo, le projet a débuté en 2017  et l’OIF a  apporté une  première subvention d’environ  13 millions à AfricaCowokers.  «  L’appui a permis d’augmenter la capacité d’accueil  en termes d’aménagement,  d’équipement, de formation et également de rencontres de sensibilisations », a indiqué Agossou Honfo.

Le chargé de programme ajoute que la  deuxième étape de cet appui consistera maintenant à un appui technique pour que la structure puisse sortir du territoire national et nouer d’autres partenariats.

Mine de rien, une banale histoire de panne sèche a déclenché une belle aventure  de jeunes entrepreneurs togolais.  Une aventure  qui se poursuivra certainement au Salon des entrepreneurs en juillet à l’initiative AfricaCowokers.

Germain Doubidji

 

 

Last modified on Wednesday, 30 May 2018 08:10

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook